SFR Presse
Le Figaro
2 juillet 2018

Xavier Bertrand, de « Macron compatible » à « Macron divergent »

Un an après l’élection présidentielle, le président de la région des Hauts-de-France se fait sévère à l’égard de l’exécutif. À ses yeux, le modèle de société du chef de l’État oublie les classes moyennes, « les milieux de cordée », dont il entend se faire le porte-voix.

Marion Mourgue

6 min

1 like

Marion Mourgue
Marion Mourgue

Les Républicains, ce n’est plus son ­affaire. Les partis politiques non plus. « C’est de la flûte », confie-t-il au ­Figaro. Xavier Bertrand se projette dans la durée. « Il n’y a strictement aucune urgence », glisse-t-il. Il passe d’ailleurs son temps à dire non aux invitations des médias. Finies les matinales avalées avec boulimie pour mieux avoir le sentiment de compter. « Je ne suis pas dans la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :