SFR Presse
Le Figaro
20 janvier 2019

Israël : les hommes en noir intègrent la « nation des start-up »

Une majorité d’ultraorthodoxes vit en dehors de la modernité. D’autres rejoignent l’économie numérique.

Thierry Oberlé

3 min

Thierry Oberlé
Thierry Oberlé

RELIGION Ifraïm Allouche, 38 ans, est passé de l’univers confiné des yeshivot, les centres de la Torah, au monde ultraconnecté des startuppeurs. Le haredim (littéralement « craignant-Dieu ») continue à lire le Talmud mais étudie aussi les probabilités. « J’ai débuté dans les boîtes de high-tech de Tel-Aviv puis j’ai monté ma propre société de services. Nous avons développé des algorithmes qui déte

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :