SFR Presse
La Croix
13 septembre 2019

Temps de cerveau disponible

Martin Steffens

2 min

Martin Steffens
Martin Steffens

Quand je promène mes pas dans une librairie, je ne vois pas des livres. Je vois à travers eux le temps que je rêverais d’avoir pour les lire. Ce roman volumineux de ­Richard Powers, à moins de me casser la jambe ou d’être pris dans une panne d’ascenseur, je n’aurai pas le loisir de le lire. J’achète en lui l’espoir ou l’illusion de ce temps disponible. Je repose les œuvres complètes de Kierkegaard

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :