SFR Presse

Dans le dur

2 min

Sur un terrain en béton armé, les Etang-Saléens n'ont pas été aussi dominateurs qu'ils l'auraient souhaités face aux Mahorais. Il y a de la frustration dans la voix de Jérôme Agenor. Le coach étang-saléen n'est pas en colère, d'abord par respect pour ses adversaires, mais nourrit des regrets légitimes. Pour les Mahorais, l'addition aurait dû être plus salée et c'est là où réside tout le problème.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :