SFR Presse
Le Figaro
16 juin 2018

Danser contre la maladie de Parkinson

Un projet d’art-thérapie permet aux malades de s’exprimer avec leur corps dans des musées pour améliorer leur motricité.

lefigaro.fr

3 min

lefigaro.fr
lefigaro.fr

ITALIE Une scène a été dressée dans l’un des halls d’exposition du Museo Civico de Bassano del Grappa, près de Vicence, en Italie, à l’occasion de l’exposition d’un artiste italien, Daniele Marcon, intitulée In-colore. Des gens dansent sur la scène. La plupart d’entre eux souffrent de la maladie de Parkinson. Ils sont invités à s’inspirer de tableaux aux motifs géométriques, carrés et rectangles,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :