SFR Presse
Le Figaro
24 avril 2019

À Tripoli, l’inquiétude monte face aux soutiens internationaux de Khalifa Haftar

Alors que le maréchal poursuit son offensive, le gouvernement d’union nationale dénonce la position de Paris.

Maryline Dumas

3 min

Maryline Dumas
Maryline Dumas

AFRIQUE DU NORD « On va tous finir en hôpital psychiatrique » : Ayman, la trentaine, a du mal à trouver les mots pour raconter l’atmosphère dans sa ville de Tripoli. « Il y a encore quelques se­maines, on pensait qu’on allait s’en sortir. Maintenant, on s’attend au pire, à la destruction de Tripoli », raconte-t-il, le souffle court, au téléphone. Le 4 avril, alors que beaucoup s’attendaient à un ­

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :