SFR Presse
Le Figaro
25 avril 2019

Élections : l’Espagne joue-t-elle son destin ?

Nationalisme catalan, affirmation d’une droite populiste, affaiblissement du Parti populaire : pour l’historien*, les législatives qui se tiendront dimanche en Espagne seront cruciales pour les systèmes partisans.

Pellistrandi, Benoît

3 min

Pellistrandi, Benoît
Pellistrandi, Benoît

Ce 28 avril, les Espagnols sont appelés à élire 350 députés et 200 sénateurs. Les élections législatives précèdent d’un mois les élections régionales, municipales et européennes. Autant dire que toute la carte électorale de l’Espagne va être profondément remaniée au terme d’une législature sous haute tension permanente. Depuis juin 2016 Mariano Rajoy (Parti populaire, droite) a poursuivi sa pol

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :