SFR Presse

Nouveau report de la réforme constitutionnelle, le Sénat "ne comprend pas"

2 min

Déjà bloquée l'été dernier par l'affaire Benalla, la réforme des institutions, qui comprend la réduction du nombre de parlementaires, a encore été repoussée hier par Edouard Philippe, arguant de désaccords avec le Sénat qui, dominé par la droite, ne comprend pas ce "renoncement". "De quoi le gouvernement a-t-il peur?", s'est interrogé dans un communiqué le président LR du Sénat, Gérard Larcher, ma

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :