SFR Presse
Le Figaro
24 avril 2019

Cinquante nuances de démocratures

Pour la journaliste Ece Temelkuran, la Turquie d’Erdogan est le laboratoire des populismes qui nous submergeront. L’éloquente opposante ne nous convainc pas, mais son combat est une leçon de courage.

4 min

COMMENT CONDUIRE UN PAYS À SA PERTE Ece Temelkuran, Éditions Stock, 313 p., 21,50 euros. Elle ne tient pas longtemps assise. Elle se lève et fume une cigarette, parle debout. Le visage toujours mobile, les longs cheveux en bataille, Ece Temelkuran est en effervescence permanente. Cette opposante enflammée à l’autocrate qu’est devenu Recep Tayyip Erdogan a finalement quitté son pays, jugeant sa si

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :