SFR Presse
Corse Matin
25 octobre 2018

Une prime aux non grévistes qui passe mal

1 min

"Une prime scandaleuse" pour "diviser" : les syndicats de surveillants de prison ont vivement critiqué hier une indemnité versée par la direction de l’administration pénitentiaire (DAP) à des personnels ayant travaillé pendant le mouvement de protestation de janvier. Plus de 1 600 personnels de l’administration pénitentiaire toucheront cette gratification de 350 ¤, a indiqué la DAP, confirmant une

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :