SFR Presse
Libération
2 septembre 2018

Madame Schiappa, il n’y a pas de «féminisme mais…»

Inviter Raphaël Enthoven ou Elisabeth Lévy aux premières Universités d’été du féminisme organisées par le gouvernement, c’est obliger encore les femmes à justifier leur combat.

3 min

Madame la secrétaire d’Etat, chère Marlène Schiappa, C’est avec enthousiasme que j’ai appris la création des premières Universités d’été du féminisme organisées les 13 et 14 septembre. Cette action à mes yeux était absolument nécessaire. Outre les ponts que ces Universités peuvent générer, faire débattre des féministes entre elles sur la prostitution, le voile ou les violences sexuelles, va permet

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :