SFR Presse
Le Figaro
19 mai 2019

Culture

François Aubel

2 min

François Aubel
François Aubel

Chabadabada, chabadabada… Après une longue ovation pour Les Plus Belles Années d’une vie, de Claude Lelouch, le public du Grand Théâtre Lumière entonne spontanément l’air du regretté Francis Lai. Son hymne à l’amour grimpe dans les gradins pour submerger d’émotion le festival. Le dernier chapitre d’une longue histoire vient de s’écrire, là, sous nos yeux embués... ... Un homme, Jean-Louis Trintig

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :