SFR Presse
Libération
22 juillet 2018

Affaire Benalla : Macron sans parole

Alors qu’une nouvelle vidéo du 1er mai accable encore davantage son ancien chef de cabinet adjoint et que l’Assemblée, paralysée, doit entendre Gérard Collomb ce lundi, l’exécutif demeure mutique.

3 min

3 likes

C’est donc à son vieux grognard, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, que le chef de l’Etat laisse le soin de répondre aux embarrassantes questions que pose l’affaire Benalla. Lesquelles, formulées ce lundi matin par la commission d’enquête parlementaire, sont aussi au cœur de l’information judiciaire pour «violences» et «immixtion» dans l’exercice d’une mission de policier ouverte samedi c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :