SFR Presse
Libération
12 juillet 2019

Chico Bouchikhi, le Mossad et la Légion d’honneur

Pris par erreur pour un terroriste, le frère de l’artiste a été abattu par Israël en 1972. Depuis, le guitariste s’est engagé pour la paix au Proche-Orient.

2 min

Jamais on n’aurait imaginé que les Gipsy Kings nous ramèneraient au conflit israélo-palestinien. Et pourtant, il existe bien un lien : Chico Bouchikhi, l’un des fondateurs du groupe, l’a éprouvé dans sa chair même. Né d’un père marocain et d’une mère algérienne, il a perdu son frère Ahmed dans de rocambolesques et consternantes circonstances. En 1972, alors qu’il était marié à une Norvégienne et v

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :