SFR Presse
La Voix du Nord
29 juin 2018

Le ras-le-bol de la structure

1 min

L’agression de Ludovic est celle de trop. « C’est un énième fait d’une longue série. Depuis deux ans, à chaque pic de chaleur, la situation se dégrade considérablement », déplore Jean-Baptiste Gerardot-Druays, directeur de l’association La Deûle. Ces difficultés sont liées à la présence de « jeunes qui se baignent dans le canal, alors que c’est interdit. Ils insultent, dégradent, jettent des proje

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :