SFR Presse
Lire
26 septembre 2018

AU DIAPASON

1 min

Outre les deux tomes du Meurtre du Commandeur, paraît un recueil d’entretiens entre l’auteur japonais et son ami, le chef d’orchestre Seiji Ozawa S’il est connu pour son amour inconditionnel du jazz, Haruki Murakami n’en est pas moins un amateur de musique classique. Entre novembre 2010 et juillet 2011, il organisa une série de discussions avec son compatriote et ami le grand chef d’orchestre Seij

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :