SFR Presse
Sud Ouest
25 février 2019

Un gilet jaune violent écope de 2 ans ferme

Jean-Michel Desplos,jm.desplos@sudouest.fr

2 min

Jean-Michel Desplos,jm.desplos@sudouest.fr
Jean-Michel Desplos,jm.desplos@sudouest.fr

BORDEAUX Lors de l’acte XII des gilets jaunes, il avait lancé des projectiles sur les forces de l’ordre et dégradé du mobilier urbain Après avoir prononcé des décisions d’emprisonnement avec sursis, voire de travail d’intérêt général (TIG), considérées comme clémentes au regard des réquisitions de fermeté du parquet, les magistrats du siège ont fait preuve d’une sévérité exemplaire, la semaine der

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :