SFR Presse
Challenges
11 juillet 2018

Le Cese veut bien se réformer, mais pas devenir un « forum »

1 min

Déjeuner avec Patrick Bernasconi, président du Conseil économique social et environnemental (Cese), qui a joué le jeu de l’exécutif et de la réforme constitutionnelle. Cette institution mal aimée, qui coûte une quarantaine de millions d’euros au contribuable chaque année, deviendra « le canal privilégié de la participation des Français à la décision publique ». La saisine obligatoire et la numéris

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :