SFR Presse
Nice Matin
19 mai 2020

Pape, président, meilleur acteur... Il fut l’homme de tous les rôles au Festival de Cannes

LAURENT AMALRIC

2 min

LAURENT AMALRIC
LAURENT AMALRIC

« On vous présente sa Sainteté M. Piccoli. » Lors de sa dernière venue au Festival en 2011, l’hôte cannois avait été traité avec tous les égards. Il faut dire que son rôle de souverain pontife fraîchement élu, en course pour le Prix d'interprétation, amplifiait encore les génuflexions devant l'acteur aux deux cents films. La presse n’était alors pas loin de devoir présenter une bulle pour, enfin,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :