SFR Presse
Corse Matin
21 avril 2019

Des premières heures de course intenses

1 min

Aux 24 Heures du Mans Motos, la moindre erreur se paye cash. Après quatre heures de course très animées hier, seule une moto a su éviter ces pépins : la Kawasaki N.11 de Jérémy Guarnoni qui menait depuis le début de la 4e heure et comptait, hier à 19h, une minute d’avance. Guarnoni et ses coéquipiers ont bien limité la casse, ce que ses adversaires n’ont pas réussi à faire, enchaînant problèmes mé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :