SFR Presse
Midi Libre
16 février 2020

Après son départ de la SNCF, l’ex-cadre revalorisée

1 min

Un rappel de salaire sur dix ans... assorti de 20 000 € de dommages et intérêts pour préjudice moral. Une cadre montpelliéraine de la SNCF a obtenu, début 2020, devant le conseil de prud’hommes, une revalorisation de 44 000 € que la société publique s’était refusée à lui accorder lorsqu’elle était encore dans ses effectifs. Lassée par l’absence de reconnaissance de son employeur, la salariée, vict

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :