SFR Presse
Le Figaro
23 août 2018

Toulouse se penche sur sa Renaissance

ARTS En quelque 130 sculptures, peintures, incunables, objets d’art et autres, le Musée des Augustins explore son XVIe siècle. Et offre une synthèse de tout ce qui a fait l’opulence de la région à l’époque.

Eric Biétry-Rivierre

4 min

1 like

Eric Biétry-Rivierre
Eric Biétry-Rivierre

En ce temps-là, elle n’était pas encore la Ville rose. Une riche pierre blanche recouvrait la brique pauvre de Toulouse. Durant la Renaissance, la cité rayonnait. Elle avait prospéré grâce à une plante, le pastel des teinturiers, qui, depuis l’Antiquité, était prisée pour ses vertus médicinales et aussi pour ses qualités tinctoriales. Avant l’indigotier et les colorants de synthèse, ses feuilles f

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :