SFR Presse
Sud Ouest
12 mars 2019

Trois gilets jaunes demandent l’annulation de leur mise en examen

1 min

Après le faux procès d’un pantin à l’effigie du président de la République, terminé par une décapitation et une crémation publiques, trois Charentais avaient été mis en examen, fin décembre 2018. Entendus hier par le juge d’instruction, ils ont affiché leur sérénité quant à la poursuite de la procédure. Leurs avocats ont en effet soulevé la nullité des mises en examen devant la chambre de l’instru

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :