SFR Presse
Le Figaro
22 mai 2019

Nicolas Dupont-Aignan ou le pari manqué d’une « union des droites »

Charles Sapin

3 min

Charles Sapin
Charles Sapin

QU’ILS BRISENT le plafond des 5 % ou qu’au contraire ils s’y fracassent, c’est un goût bien singulier que garderont dans la bouche les militants de Nicolas Dupont-Aignan après ces européennes. Celui d’une terrible occasion manquée. Nous sommes le 23 septembre 2018. Devant près d’un millier de ses fidèles, le leader de Debout la France rayonne. De long mois avant tous ses concurrents, c’est sur la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :