SFR Presse
Corse Matin
31 octobre 2018

Xavier d’Orazio, pêcheur ajaccien : "On aide tout le monde. Cette fois, il faut qu'on nous aide"

J.-F. C.

2 min

J.-F. C.
J.-F. C.

Au lendemain du passage d'Adrian, la cité impériale garde les stigmates du coup de tabac. Sur le port Tino-Rossi, devant l'ampleur des dégâts, les visages des pêcheurs sont fermés. L’inventaire des dégradations s'accompagne parfois de larmes. Xavier d'Orazio, pêcheur ajaccien, en essuie pudiquement quelques-unes face au bateau de l'un de ses amis, dont la coque a été arrachée. "On a passé une part

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :