SFR Presse
Sud Ouest Dimanche
21 juillet 2019

Metella et derrière, on croise les doigts

3 min

1er En nombre, ils sont à peine plus qu’aux précédents Mondiaux à Budapest il y a deux ans, quand les effectifs de la natation tricolore avaient fondu sous l’effet de la vague de départs post-JO-2016 : de neuf dans la capitale hongroise, les Bleus sont onze dans le sud de la Corée. Précisément sept nageurs et quatre nageuses. Florent Manaudou, bien entendu, n’est pas du voyage : même s’il a nagé l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :