SFR Presse
Le Figaro
30 juillet 2019

L’Éthiopie minée par les conflits ethniques

Craignant pour leur vie, ils sont presque 3 millions à avoir fui vers une autre région du pays.

Gérand, Christelle

3 min

Gérand, Christelle
Gérand, Christelle

AFRIQUE DE L’EST La loi du talion sévit en Éthiopie. Le 5 juin, un étudiant a été tué à Axoum, dans la région de Tigré au nord du pays, en représailles au meurtre d’un autre étudiant la semaine précédente à Debre Markos, dans la région d’Amhara. Tous deux ont été exécutés du fait de leur ethnie, minoritaires dans leurs universités respectives. Depuis la nomination du premier ministre, Abiy Ahmed,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :