SFR Presse
Libération
17 janvier 2019

Rétention : des grèves de la faim qui vont «participer à une prise de conscience»

Nourriture, hygiène, soins, violences… Soumis à diverses maltraitances dans les centres d’hébergement, des demandeurs d’asile se révoltent depuis début janvier.

3 min

1 like

«Les bâtiments sont mal nettoyés, ça pue, les toilettes sont bouchées tout le temps. Si tu réclames de la nourriture, tu es envoyé à l’isolement. On ne fait rien de nos journées, il n’y a aucune activité. Ils nous disent : "Si vous n’êtes pas contents, vous n’aviez qu’à rester chez vous." Ils nous traitent comme des animaux !» Abdallah (1), qui nous téléphone depuis le centre de rétention (CRA) du

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :