SFR Presse

« p rêt à dire la vérité », Carlos Ghosn pourrait repartir en prison

2 min

Alors qu’il venait d’annoncer la tenue d’une conférence de presse, le 11 avril prochain, au cours de laquelle, Carlos Ghosn était « prêt à dire la vérité à propos de ce qui se passe », des membres du bureau des procureurs de Tokyo sont entrés jeudi matin au domicile de l’ancien PDG de Renault-Nissan dans la capitale japonaise dans le but de l’arrêter une nouvelle fois sur de nouvelles accusations.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :