SFR Presse
L'Indépendant
1 août 2019

Morte poignardée par son compagnon : « Si ma fille nous avait parlé… »

3 min

Michelle étouffe un instant l’immense douleur qui lui déchire le cœur, pour parler d’elle. De Christelle, la seule fille de ses six enfants, tuée voilà un peu plus de trois semaines par son concubin. Des mots simples pour rendre honneur à la mémoire de la jeune femme et rendre justice à son courage. Digne de « la battante qui ne baissait jamais les bras ». Devenue mère à 19 ans d’un petit garçon,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :