SFR Presse
Midi Libre
11 juin 2019

Renault s’écharpe avec Nissan et n’a pas renoncé à Fiat

1 min

Renault a laissé entendre qu’il bloquerait l’adoption des réformes de gouvernance de son partenaire Nissan, s’il n’était pas mieux représenté dans la nouvelle organisation, une position jugée « hautement regrettable » par le constructeur japonais. La menace brandie par le constructeur français est une nouvelle preuve de l’aggravation des tensions entre les deux partenaires, dont l’alliance vieill

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :