SFR Presse
Le Journal du Dimanche
19 janvier 2020

Des affrontements

1 min

entre manifestants et forces de l’ordre ont fait plus de 220 blessés hier à Beyrouth, la capitale libanaise. Elles ont commencé lorsque des contestataires s’en sont pris aux membres de la police anti-émeute, barricadés derrière des barbelés. Ces violences sont parmi les plus importantes depuis le début de la contestation il y a trois mois contre la classe politique accusée de corruption alors qu’A

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :