SFR Presse
L'Indépendant
28 octobre 2019

Une gare triste, sans trains et (presque) sans voyageurs

Valérie Pons

1 min

Valérie Pons
Valérie Pons

Les premiers effets, en termes de baisse de fréquentation de la gare, se font ressentir depuis que les trains ne circulent plus entre Sète et l’Espagne. Ambiance. Quand les trains sont à l’heure, tout va. Mais que le moindre grain de sable – en l’occurrence les fortes intempéries et cet énorme trou de 10 mètres sous la voie ferrée – vienne enrayer cette machine bien huilée, et ça part à vau-l’eau

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :