SFR Presse
Midi Libre
14 décembre 2018

Un second ressortissant canadien arrêté en Chine

1 min

Diplomatie. De très vives tensions entre Ottawa et Pékin. La Chine a confirmé jeudi qu’elle soupçonnait deux Canadiens « d’activités menaçant sa sécurité nationale » et avait pris des « mesures coercitives » à leur encontre, près de deux semaines après l’arrestation au Canada d’une dirigeante du géant chinois des télécoms Huawei. Michael Kovrig, un ex-diplomate de passage à Pékin, et Michael Spav

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :