SFR Presse
Libération
9 août 2019

Italie : Salvini saborde la majorité pour mieux régner

Le ministre de l’Intérieur, en position de force depuis les européennes, a annoncé jeudi la fin de la coalition qu’il formait avec le M5S. Rejetant la faute sur le président du Conseil, Giuseppe Conte, le leader d’extrême droite table sur des élections anticipées avant fin octobre.

5 min

2 likes

«Je demande aux Italiens de me donner les pleins pouvoirs.» Quelques heures seulement après avoir décrété la fin de l’expérience gouvernementale avec le Mouvement Cinq Etoiles (M5S), Matteo Salvini a clairement exposé jeudi soir devant ses militants réunis à Pescara, sur la côte Adriatique, quelle était son ambition : prendre d’assaut le palais Chigi, siège de la présidence du Conseil italien, et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :