SFR Presse
Midi Libre
27 février 2020

Il meurt seul dans la rue, tué par la misère et la solitude

1 min

Désocialisé, Jacques, 61 ans, vivait dans la rue depuis huit ans. Il est décédé dans la nuit de lundi à mardi à Perpignan, seul. Il dormait sur le trottoir, près de la gare. Comme presque chaque matin, une bénévole de l’association Promesse de solidarité 66 est venue lui apporter un café chaud. La nuit avait été fraîche, balayée par une tramontane agressive. Mais, cette fois, Jacques ne s’est pas

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :