SFR Presse

Biarritz, facture maîtrisée

1 min

Hébergement, restauration, transport, sécurité… Le maire de Biarritz, Michel Veunac, se réjouit que le G7, du 24 au 26 août, ne coûte que 24 millions d’euros à l’État. En comptant la préparation en amont, le montant global ne dépasserait pas 36 millions d’euros. Par comparaison, la facture du sommet diplomatique de Deauville en 2011 s’était élevée à 31 millions d’euros ; celle du G7 du Québec, l’a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :