SFR Presse
Nice Matin
16 novembre 2018

Le tweet

1 min

«La Ville de Nice, en honorant Charles Pasqua, se déshonore elle-même. Baptiser une rue à son nom revient à cautionner des actes délictueux, faire fi de la justice et banaliser la corruption. A Nice aussi, la politique nécessite d’un minimum d’éthique. #Nice06 #Corruption #Pasqua» David Nakache, président niçois de Tous citoyens!, hier, 8 h 52.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :