SFR Presse
Midi Libre
9 juillet 2019

L’hippocampe, cheval de poche

YANICK PHILIPPONNAT

3 min

1 like

YANICK PHILIPPONNAT
YANICK PHILIPPONNAT

Les yeux pétillants, à peine sorti de l’eau, la combinaison de plongée encore ruisselante, Kenny, imposant gaillard de 25 ans, jubile : « C’est magique ! J’ai eu l’occasion de tenir un couple d’hippocampes dans les mains… C’est assez maladroit comme bestiole mais au bout d’un moment, ça se laisse faire, on ne les saisit pas, on n’a pas envie de leur faire mal… J’étais plein d’appréhension au momen

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :