SFR Presse
L'Union
11 août 2019

Pas assez de places pour les femmes battues

2 min

Les places d’hébergement pour les victimes de violences conjugales manquent encore, déplorent les associations. Il manque en France plus de 2 000 places », assure Marie Cervetti, directrice de l’association FIT Une femme un toit, qui gère un centre d’hébergement pour les jeunes femmes victimes de violences. Le cabinet de Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité femmes-hommes, assure que « 5

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :