SFR Presse
La Dépêche du Midi
15 juillet 2018

Attentat meurtrier au Pakistan

1 min

À moins de deux semaines des élections législatives, la tension s’est ravivée hier au Pakistan au lendemain d’un attentat suicide contre un meeting électoral qui a fait au moins 128 morts et de l’arrestation de l’ex-Premier ministre Nawaz Sharif. Revendiqué par le groupe État islamique, l’attentat, dont le bilan est encore provisoire, s’est produit à Mastung, à une quarantaine de kilomètres de la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :