SFR Presse
Aujourd'hui en France
28 novembre 2019

Procès Kulik : la voix de la discorde

L’analyse de l’appel aux pompiers, dernier signe de vie d’Elodie Kulik, attribuant une des voix à l’accusé, Willy Bardon, ainsi que l’identification par des proches ont été remises en cause hier.

Louise Colcombet,À Amiens

3 min

Louise Colcombet,À Amiens
Louise Colcombet,À Amiens

Les deux sonneries résonnent dans la salle de la cour d’assises d’Amiens, soudain plongée dans un pesant silence. Quelques secondes qui paraissent une éternité, tant les jurés et l’assistance, nombreuse, sont suspendus à cet enregistrement, dernier signe de vie d’Elodie Kulik. « Les pompiers ? Allô ? » distingue-t-on difficilement. Les mots de l’opératrice se perdent ensuite sous les cris strident

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :