SFR Presse
Libération
4 juillet 2018

«Ces images représentent une continuité militante, à l’œuvre du XVIIIe à aujourd’hui»

Les œuvres d’art ont eu un impact très fort dans la dénonciation de l’esclavage, au moins autant que les discours. Des artistes continuent aujourd’hui d’œuvrer pour la mémoire de ce «crime contre l’humanité».

6 min

En cette année de commémorations du 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage, l’historien Marcel Dorigny, spécialiste du XVIIIe siècle et mobilisé depuis toujours sur cette mémoire (1), livre une riche anthologie, Arts et Lettres contre l’esclavage (éditions Cercle d’art). Un livre beau et militant, aux images parfois terribles, qui montre comment les artistes et les intellectuels se sont m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :