SFR Presse
Le Figaro
2 décembre 2019

Bercy propose aux industriels de l’automobile une aide sous condition

Le ministre de l’Économie réclame la relocalisation d’emplois en échange d’une baisse des impôts de production.

Valérie Collet

3 min

Valérie Collet
Valérie Collet

AUTOMOBILE Le lion de Sochaux, les chevrons de Citroën, le losange de Renault : Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, les a tous salués lundi lors de la journée dédiée à la filière automobile. Il s’est félicité de la place de Renault et de PSA « parmi les cinq plus grands constructeurs mondiaux ». Le premier grâce à son alliance avec Nissan et Mitsubishi et le deuxième à condition que son pro

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :