SFR Presse
Libération
22 mai 2020

Napoléon se prend pour le Rhône

Mathieu Lindon

3 min

Mathieu Lindon
Mathieu Lindon

De César à De Gaulle, les généraux entrés en politique n’ont pas craché sur l’écriture, surtout pas Napoléon. Son premier volume de «lettres, proclamations, discours, messages» paraît dès 1808. Des flopées d’éditions diverses se succèdent jusqu’à ce que, de 2004 à 2018, la Fondation Napoléon publie chez Fayard quinze tomes de correspondance complète. Le volume de Bouquins Entre l’éternité, l’océan

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème