SFR Presse

Macsuzy Mondon, ministre de l'Intérieur, Culture, administrations locales...

1 min

"Nous faisons un effort spécial pour protéger notre langue, mais il faut faire encore davantage. On enseigne la langue créole aux Seychelles, dès la maternelle et le primaire. Les enfants apprennent aussi à le lire et l'écrire. Mais il y a bien le risque que cette langue et cette culture perde de l' influence et ce danger ne plane pas uniquement pour les Seychelles mais pour toutes les îles créole

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :