SFR Presse
Le Figaro
3 juillet 2018

Israël s’inquiète de l’afflux de réfugiés syriens sur sa frontière du Golan

L’offensive de Damas a provoqué la fuite de 270 000 personnes qu’Israël veut aider mais pas accueillir.

Cyrille Louis

2 min

PROCHE-ORIENT Deux semaines après le lancement de l’offensive du régime dans la région de Deraa, plus de 164 000  Syriens ont trouvé refuge dans des campements de fortune et des villages situés aux abords de la clôture qui délimite le versant du plateau du Golan occupé par l’État hébreu. Les généraux israéliens, aux premières loges, disent s’en tenir à une « politique de non-intervention » et Beny

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :