SFR Presse
La Croix
3 juillet 2019

Courrier

4 min

« Militants syndicaux radicalisés » Je réagis à l’expression du ministère de l’éducation nationale qui qualifie les professeurs grévistes de « militants syndicaux radicalisés » (La Croix du 17 juin). Sur l’expression en tant que telle : radicalisé, le mot est certes à la mode, mais que signifie-t-il ici ? C’est un participe passé, induisant une idée de passivité. Mais alors radicalisé par qui ? Su

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :