SFR Presse
Var Matin
29 juillet 2019

Sanseverino : « Moi, j’ai besoin de parler des gens »

ALEXANDRE CARINI acarini@nicematin.fr

3 min

ALEXANDRE CARINI acarini@nicematin.fr
ALEXANDRE CARINI acarini@nicematin.fr

François Béranger, sors de ce corps ! Aux Nuits du Sud à Vence, Sanseverino a eu beau trimballer son habituelle silhouette de gai luron excentrique, si c’était bien sa musique, ce n’était pas ses mots ! Le Parigot tatoué n’est pourtant pas malhabile lorsqu’il s’agit de se montrer volubile. Tout en s’activant sur son manche à gratter. Des Embouteillages à L’Enterrement de sa grand-mère, dans L’Odeu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :