SFR Presse
Mon Jardin Ma Maison
8 février 2019

PRÉDATEUR ET PROIE

1 min

Comme sa cousine la belette, l’hermine est longiligne. Cette morphologie lui permet de se faufiler dans les pierriers ou de poursuivre les campagnols dans leurs galeries. Si cette redoutable prédatrice chasse volontiers les micromammifères de nuit, elle est tout aussi active le jour, ce qui permet de bien l’observer. Menu et ne dépassant pas la trentaine de centimètres sans la queue, le mustélidé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :